Marie-Andrée Bouchard-Lesieur

Récital d'ouverture du Festival

Samedi 1 août - 21h

Église Notre-Dame du Cap Lihou

Première partie :

Extraits des Chants bibliques de Dvorak, Op.99

Da chas Nastal, Tchaikovsky, La Pucelle d’Orleans


Deuxième partie :

O divin Rédempteur, Gounod

Agnus Dei, Bizet

Agnus Dei, Petite Messe de Rossini

Fac ut portem,Stabat Mater de Rossini

Plus grand dans son obscurité, La Reine de Saba, Gounod


Jeune mezzo-soprano de 27 ans, Marie-Andrée Bouchard-Lesieur se forme au conservatoire de Bordeaux dans la classe de Maryse  Castets. Durant sa formation, elle chante les rôles de L’Enfant  dans L’Enfant et les Sortilèges de Ravel, et de Didon dans Didon et

Énée de Purcell. Elle travaille régulièrement avec l’Opéra National de Bordeaux et Marc Minkowski  (Petite Messe Solennelle de Rossini, Le Messie..). En décembre 2018,  elle chante le Ripieno de la Grande Messe en Ut de Mozart avec  Les Musiciens du Louvre au Victoria Hall in Genève, la Philharmonie de  Paris, Grenoble, au Bozar de Bruxelles et au Concertgebouw d’Amsterdam.  Elle interprète le rôle de Grimgerde dans Die Walküre de Wagner en juin  2019 à l’Opéra de Bordeaux sous la direction de Paul Daniel.  Été 2019,  elle participe au Young Singer Project du Festival de Salzburg où elle  est la Deuxième Dame dans Médée de Cherubini avec le  Wiener Philharmoniker, sous la direction de Thomas Hengelbrock. Elle se  produit

également en récital avec l’Orchestre du Mozarteum.

En  septembre 2019, elle intègre l’Académie de l’Opéra de Paris. Elle se  produit alors en récital en Chine (Grand Théâtre de Shanghai, Grand  Théâtre de Shengjing et au Théâtre de Nankin) en novembre 2019. Elle  interprète en janvier 2020 les rôles de La Mère/Tasse  Chinoise/Libellule dans l’Enfant et les Sortilèges de Ravel à l’Opéra  Garnier. Vous pourrez la retrouver la saison prochaine en récital à  l'Opéra de Garnier, dans le rôle de Didon de Purcell au festival de la  Grange au Lac à Evian au mois d'octobre, ainsi que dans le rôle  de Lucrèce dans The Rape of Lucretia de Britten au Théâtre des Bouffes  du Nord.


Né à Londres, Edward Liddall commence ses études au Royal College of Music en 2001 et obtient un  Bachelor de musique au King’s College de l’Université de Cambridge en  2011 sous la direction de Thalia Myers. Il est diplômé en 2014 de la  Guildhall School of Music and Drama sous la direction de Caroline  Palmer. Au cours de sa formation, il participe aux rencontres  internationales pour jeunes musiciens Prussia Cove où il suit les master  classes de Thomas Adès et Malcolm Martineau. Premier prix de pianiste  accompagnateur au Maureen Lehane Awards en 2015, il est finaliste du  Young Classical Artists Trust au Wigmore Hall en 2017. Il accompagne le  violoniste Amarins Wierdsma en tournée au Pays-Bas et en Slovaquie dans  le cadre du projet The New Masters. Il tient un rôle à la fois musical  et théâtral dans la pièce d’Iain Burnside intitulée Why Does The Queen  Die ? au festival de Lieder d’Oxford. En 2014, il participe avec le  ténor Edmund Hastings et le violoniste Michael Foyle au spectacle de  Jean-Luc Révol Où donc est tombée ma jeunesse? à la Comédie de Picardie.  Il est régulièrement l’invité des studios de radio pour des émissions  musicales à la BBC (Radio 3) ou encore à la Radio nationale hollandaise.  En juillet 2018, il suit la résidence d’été L’Art du récital au  Festival d’Aix-en-Provence où il accompagne la soprano Louise Kemény  sous la direction de Stéphane Degout et d’Alain Planès. Edward Liddall  rejoint l’Académie de l’Opéra national de Paris en septembre 2018.