Hommage à Glenn Gould

Concert

Sébastien Bouveyron / Misora Lee

Granville : Notre-Dame du Cap Lihou

Cet hommage à Glenn Gould, pour piano et violon, s’inspire du programme d’un concert donné par Gould et Menuhin à la télévision canadienne en 1966. Ils l’avaient conclu avec la Fantaisie pour violon avec accompagnement de piano de Schoenberg, que nous avons remplacée par quelques Préludes de l’opus 34 de Chostakovitch, car si l’intérêt de Gould pour la deuxième Ecole de Vienne (Schoenberg, Berg, Webern) est bien connu, on sait moins à quel point Gould aimait la musique du compositeur soviétique, notamment ses œuvres de jeunesse (dont font partie ces préludes). Or cet intérêt pour la création musicale en Union soviétique n’allait pas de soi en pleine guerre froide et témoigne de la grande curiosité et indépendance d’esprit que Glenn Gould a manifestées toute sa vie.