Bois gravés & bleu Marie

Exposition

Gwenaël Le Marchand (1951)

DU

AU

Granville : Notre-Dame du Cap Lihou

Gwenaël Le Marchand vit entre Caen et Saint-Pair-sur-mer, après avoir habité 34 ans à Coutances. Resté fidèle à l’émotion de ses dessins d’enfant, il a décidé à la sortie de son adolescence de commencer un chemin artistique personnel qui est passé par la photographie, puis par la peinture, et plus récemment, il y a une dizaine d’années, par la sculpture de pierres dures et la gravure sur bois ou xylogravure.


Cette dernière technique désigne l’action de graver un dessin sur une planche de bois, généralement avec une gouge ou un burin. On appelle xylographie l’épreuve sur papier obtenue par l’impression de cette plaque de bois. Son expression est aujourd’hui multi-facettes avec une majorité de gravures sur bois. Son travail témoigne de ses rencontres, qu’elles soient devant sa porte ou à l’autre bout du monde. « Il reflète une profonde humanité et une grande sensibilité » ou l’imagination et le mouvement sont toujours au rendez-vous. Pour lui, l’art est un outil pour questionner le monde … en espérant qu’il le sauvera.